• Commémoration de l'abolition de l'esclavage

    Devoir de mémoire

    "Nous allons pardonner mais jamais oublier !"

      

     

    Le 27 mai est la commémoration de l’abolition de l’esclavage en Guadeloupe, cette année c’est la 166ème.

    Maison des esclaves à Gorée au Sénégal

      

     

    Pendant trois siècles des millions de noirs de toute l'Afrique de l'Ouest ont quittés Gorée pour l'Amérique et les Antilles. Ils furent chassés, torturés et arrachés de leur sol natal pour être vendus comme de vulgaires marchandises lors du commerce triangulaire. A Gorée, dans la Maison des Esclaves, des centaines d'hommes, femmes et enfants étaient entravés et entassés dans de minuscules et sombres cachots. Avant d'être embarqués sur un bateau en franchissant la porte du "voyage sans retour", au bout du couloir sous les escaliers en fer à cheval qui donne directement sur la mer. Les marchands d'esclaves Européens choisissaient les plus jeunes et les plus robustes, séparant mères et enfants. La valeur d'un homme dépendait de son poids et de sa force, une femme de sa poitrine et un enfant de sa dentition.

    Rappel historique :

     

    1644 : Les premiers esclaves sont amenés sur l’île pour travailler dans les plantations

    1674 : la Guadeloupe et les Antilles deviennent des colonies françaises

    1685 : Est proclamé le Code Noir qui régit l'esclavage dans les colonies françaises 

    1759 : Pendant la guerre de Sept Ans (1756-1763), la Guadeloupe est occupée par les Anglais

    1763 : Le traité de Paris met fin à la guerre et restitue la Guadeloupe et la Martinique à la France

    1794  : Abolition de l’esclavage par la Convention

    1802 : Le général Richepance vient, sur l'ordre de Bonaparte, rétablir l'esclavage  en Guadeloupe, annulant ainsi la loi de 1794

    1802 : Ignace et ses troupes sont vaincus alors qu'ils tentaient une action de diversion sur Pointe-à-Pitre. La bataille de Baimbridge le 25 mai 1802 fait près de 700 morts. Sur le point d'être fait prisonnier, il se suicide.

    1802 : Au bout de dix jours de siège, Delgrès est acculé à Matouba. Le 28 mai 1802 il préfère se donner la mort avec 300 de ses fidèles plutôt que de se rendre aux troupes de Richepance et de redevenir esclaves.

    1802 : En dépit de sa grossesse Solitude poursuivit la lutte de résistance après les épreuves tragiques de Baimbridge et de Matouba mais au cours d'une battue dans les bois de la Basse-Terre elle fût capturée et condamnée à la pendaison ses tortionnaires ne lui accordant que le temps de ses couches. Le 29 Novembre Solitude fut pendue au grand mat des supplices.

    1810 : La Guadeloupe est à nouveau occupée par les Anglais

    1816 : La Guadeloupe retourne définitivement à la France

      

     

    Après plus de 200 ans de servitude, de souffrances et de luttes, arrive enfin le décret qui met fin à ce crime contre l’humanité. La délivrance de tout un peuple. Il ne sera mis en application que le 27 mai en Guadeloupe.

      

    Offert par la Guadeloupe, le monument en mémoire de l'esclavage situé à proximité de la Maison des Esclaves sur l'île de Gorée

    Disons nous et disons à nos enfants que tant qu'il restera un esclave sur la surface de la Terre, l'asservissement de cet homme est une injure permanente faite à la race humaine toute entière

    Victor Schoelcher

    « Le véritable amiLe jour de l'amitié »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :