• Bonne fête de Saint-Patrick

    Bonne Fête de Saint-Patrick

     

    Histoire de Saint Patrick

    Saint Patrick, patron des Irlandais, n’est pas né en Irlande mais au nord de l’Angleterre actuelle, vers l’année 385. Adolescent, il fut enlevé par des pirates Irlandais et vendu en tant qu’esclave. Il vécut en Irlande comme berger jusqu’à l’âge de vingt ans et y découvrit la foi chrétienne. Un jour, dit-on, il eut une vision où Dieu lui suggérait de s’enfuir et de regagner sa terre natale. C’est ce qu’il fit, avec succès. Cependant, peu de temps après avoir retrouvé les siens, il se rendit compte qu’il ne se sentait plus chez lui dans son pays natal. Il voyagea beaucoup avant de regagner l’Irlande où il s’installa définitivement, cette fois de son plein gré. Il se consacra à prêcher l’évangile et à convertir les gens. Si le trèfle lui est associé, c’est tout simplement parce qu’il l’utilisait dans ses prêches comme un symbole de la sainte trinité.

     

    Les légendes associées à Saint Patrick
    Rusé Saint Patrick

    Une légende dit que Saint Patrick aurait débarrassé l’Irlande des serpents en les jetant tous dans la mer. Comme il en restait un dernier, Saint Patrick lui présenta une petite boite dans laquelle il le somma d’entrer. Le serpent déclara que la boite était trop petite pour le contenir, mais Saint Patrick lui rétorqua le contraire. Après une très longue discussion, le serpent décida finalement d’entrer dans la boite pour prouver à Saint Patrick qu’elle était réellement trop petite pour lui. A peine le serpent était-il entré dans la boite que le rusé Saint Patrick la ferma et la jeta dans la mer.
    Cette légende est une façon métaphorique de présenter l’action de Saint Patrick qui, en réalité, a certainement éradiqué beaucoup plus de rites païens que de serpents !

     

    Une marmite remplie d’or…

    Parmi les symboles de la fête de la Saint Patrick, n’oublions pas de citer les leprechauns. Ce sont des farfadets malicieux qui aiment faire des farces aux humains. Ils possèdent une marmite remplie d’or, qu’ils cachent généralement au pied d’un arc en ciel. On dit que celui qui parvient à les suivre sans se faire repérer pourra leur dérober la fameuse marmite tant convoitée…

    Bonne fête à tous les Patrick, Patrice, Patricia.

     

     

     

     

     

    « Crabe farciLa prière de l'arbre »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :